La non qualité relationnelle dans l’entreprise, le plus grand problème le moins bien adressé !?

Février 2022

Vous êtes-vous déjà trouvé dans l’une ou plusieurs de ces situations ?

– Des tensions persistantes dans les équipes
– La difficulté à désamorcer les frictions
– L’anticipation tardive des germes de conflits
– L’enthousiasme, le plaisir envolés. Le manque d’envie
– La perte de sens. Le sentiment d’appartenance délité
– Un manque de coopération manifeste entre acteurs
– Une culture du débat entravée par les egos
– Des difficultés chroniques à prendre des décisions consensuelles
– La persistance d’hermétismes entre équipes et silos
– L’insuffisance de cohésion et de liens d’interdépendance
– Des réticences, freins, peurs, lors d’une réorganisation
– La confiance bafouée par des promesses non tenues
– Un collaborateur en difficulté à s’intégrer dans l’équipe
– Des recrutements opérés dans l’urgence sans accueil/intégration
– Une équipe de direction qui peine à trouver sa cohésion interne
– Un manque de soutien et de solidarité entre pairs
– Une qualité de l’accueil client dégradée
– Des clients mécontents. Une image entachée sur les réseaux sociaux

LE CONSTAT

Beaucoup de difficultés rencontrées au sein des entreprises sont de nature relationnelle. L’attention à l’autre, la compréhension, la considération, l’intérêt, le respect, la confiance et la reconnaissance sont-ils toujours au rendez-vous ?

L’être humain est complexe. Il est capable d’embellir la vie mais aussi de la ternir.

Le principal fait générateur des incompréhensions, malentendus, tensions et des conflits c’est la non qualité relationnelle : revendication d’ego, lutte de pouvoir, frustration, jalousie, blessures d’amour propre… Nos caractères sont changeants, nos attitudes contradictoires et ambivalentes et notre humeur influe sur la qualité de nos relations.

LA CONVICTION

Les collaborateurs malheureux ne s’engagent pas. Promouvoir la qualité relationnelle constitue une clé de succès majeure pour se réaliser, progresser et bien « vivre ensemble ». En Rester au vœu pieu, à la déclaration d’intention ? Certainement pas. La seule attitude raisonnable est la détermination. Comment réfléchir et agir ensemble ?

Nos retours d’expériences vécues lors des interventions et missions réalisées en attestent :

RISQUES et CONSÉQUENCES
de la non Qualité Relationnelle
APPORTS et BÉNÉFICES
de la Qualité Relationnelle
Etat d’esprit : perte de confiance, doute, incompréhension, défaut de reconnaissance, crainte, frustration, amertume, désengagement, sentiment d’injustice, dévalorisation, démotivation, repli sur soi, isolement, voire dépression…

Etat d’esprit : liens de confiance, respect, reconnaissance, valorisation, critique constructive, sentiment d’appartenance, implication, satisfaction, engagement, désir d’évolution, émulation collective, entre-aide, voire communauté solidaire…  
Climat social : tension, irritabilité, susceptibilité, incompréhension. Incommunicabilité, suspicion, reproche, agressivité, conflit, dégradation contagieuse…

Climat social : ambiance sympathique, convivialité, échanges et partages, dynamique de groupe, communication, disponibilité, cordialité, esprit de service…
Travail : baisse d’efficacité, d’implication, d’envie, d’engagement, perte d’initiative, risque de négligence, d’erreur, difficulté à communiquer, critique permanente, jugement et invective, collaborateurs désengagés, tentés de « se réaliser ailleurs », passivité, « service minimum », démission… Travail : efficacité, implication, capacité de remise en question, niveau d’exigence, esprit d’initiative, force de proposition, feedback, accompagnement et soutien managérial, tutorat, mentoring, coaching, performance accrue, attractivité employeur, fidélisation…  

Une citation de Marguerite Yourcenar nous accompagne dans chacune de nos actions : « Puisque la haine, la sottise, le délire ont des effets durables, je ne voyais pas pourquoi la lucidité, la justice, la bienveillance n’auraient pas les leurs. » (mémoires d’Hadrien).

LA MISE EN ACTION

Aujourd’hui, le superficiel, le sensationnel, l’éphémère priment souvent sur le sens.

Avec la Qualité Relationnelle, nous sommes sur le fond et le pérenne : Bien entrer en relation, la cultiver, la bonifier.

C’est ce dessein que nous partageons avec les organisations prêtes à s’engager.

A la clé : la performance véritable, économiquement profitable parce qu’humainement profitable.

L’intelligence collective et la coopération sont mobilisées pour expérimenter, déployer et accompagner une approche différente de mise en action du Savoir Être.

Dans ce contexte, deux options, Procrastiner ou Agir ?
.. en CONCORDANCE !
A GARDER AVEC SOI
Du SAVOIR ETRE dépend la qualité de notre vie sociale.

Pour l’essentiel trois dimensions sont à promouvoir :

1.       La relation entre les personnes : Pratiquer un management bienveillant, la cordialité et le savoir-être

2.       L’intelligence collective : Enrichir les interactions, coopérer plus et mieux

3.       Le liant dans l’organisation : Décloisonner les silos, fluidifier la communication, multiplier les occasions d’échange
 

L’AUTEUR DE CETTE TRIBUNE

Gérard Vaël
Ce sont ses clients et collaborateurs qui en parlent le mieux : « Il est un révélateur de talents, un harmonisateur, un passeur, un insuffleur d’énergie, un générateur de confiance en soi ».
Il coache, conseille et forme les dirigeants et les managers avec lesquels il progresse depuis près de 30 ans. 

Son dernier livre : « L’intelligence relationnelle » Passeport pour une entreprise humainement profitable, est paru en 2020 aux Editions Concordance, disponible sur notre site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.